Rechercher
Add to Netvibes      
logo rss
logo youvox
devenez rédacteurs
A la une
A la une

Loèche-les-Bains au fil de l’eau

Partagez cet article  ›› 
vendredi 10 août 2012, par laura
imprimer article 


Laissez Loèche derrière vous et empruntez la route particulièrement sinueuse qui mène à Loèche-les-Bains en une trentaine de minutes. En bas le Rhône rugit, sur les coteaux les vignes sont dressées au garde-à-vous et aux détours des lacets, les conifères trônent majestueusement au milieu de la forêt. Sur la droite, au loin, les maisons de montagne aux hauts toits bruns sont agglutinées autour des églises et le petit village de Inden, qui avait tant plu à Goethe en 1779, vous en met déjà plein la vue. Dans quelques minutes vous serez arrivés à 1411m d’altitude, au paradis : la station de Loèche-les-Bains qui n’a pas attendu la mode du bien-être pour tirer parti de son bien le plus précieux.

L’or, ici, ce sont les sources thermales : 65 sont mentionnées au cadastre, soit une pour 25 habitants ! Et le débit total est estimé à presque 4 millions de litres par jour ! C’est la plus grande abondance en eau thermale de toute l’Europe. Et si toutes les sources thermales du monde doivent jaillir à une température supérieure à 20°, la particularité locale c’est d’offrir une source très chaude, la source de St-Laurent, qui atteint 51°.

Utilisées depuis l’époque romaine, ces sources proviennent toutes d’un même aquifère thermal. Son long trajet commence à l’est, près des lacs Wysssee et Schwarzsee, à 3000m au-dessus du niveau de la mer, là où l’eau de pluie s’infiltre et pénètre les couches de roche calcaire de la montagne jusqu’à environ 500m en dessous du niveau de la mer. L’eau s’enrichit alors en calcium et sulfate. Et devenue eau thermale, elle remonte à la surface de la terre avec le réchauffement pour sortir à l’air libre. Il paraît que le voyage dure plus de 40 ans...

Une longue tradition

Alors que des documents du XIVe siècle parlent déjà de bains à Loèche, c’est en 1478 qu’apparaissent les premières auberges dans le village. L’année 1501 est une année décisive pour le tourisme thermal puisque le cardinal de Sion de l’époque achète des droits sur certaines sources chaudes, et fait construire des bains et une auberge pour recevoir des personnalités politiques et cléricales venues de toute l’Europe. Au cours des années les avalanches et les tremblements de terre endommagent les installations du bourg et il faut attendre la fin du XIXe siècle, peu après la construction d’une route reliant la vallée et Loèche-les-Bains, pour que soit fondée la première société anonyme hôtelière suisse. Au début du XXe siècle, la construction d’un premier remonte-pente (1948) et du téléphérique Gemmibahn (1957) permet le développement du tourisme d’hiver. Les bassins de plein air de la commune sont inaugurés en 1968, le centre thermal de bains de la commune en 1980, le nouveau Burgerbad en 1989 et le Lindner Alpentherme en 1993.

Les raisons d’un succès

Pourquoi un tel succès ? Parce que, comme chacun sait, les mouvements sont plus faciles à effectuer dans l’eau, les articulations sont ménagées et les muscles se détendent. L’eau thermale, riche en calcium, sulfate, sodium, fer et fluor apaise les affections rhumatologiques et neurologiques, soulage les séquelles d’accidents et offre un effet diurétique et laxatif.

Mais à Loèche-les-Bains, le tourisme thermal est bien loin de l’image peu attractive de malades en cure et de stations pour vieux qui colle encore trop à la peau de certaines villes thermales françaises. Ici c’est un art de vivre, pratiqué par toutes les générations, autant par les 1500 habitants que les visiteurs fidèles (1500 lits d’hôtels et presque 7000 lits en appartements). La ville vient d’ailleurs d’obtenir de nouveau le label de qualité "Wellness-Destination" décerné par la Fédération Suisse du Tourisme pour les deux prochaines années. Il faut dire également que l’environnement est idyllique et béni pour les amoureux de la nature. A ne pas manquer à l’est du village le col de la Gemmi qui fut pendant longtemps un point de passage très fréquenté entre le canton du Valais et de Berne. Un téléphérique modernisé cet été (durée du trajet raccourcie d’une minute, soit hausse de la capacité de 120 personnes par heure) vous emmène à 2314m au pied du lac de Daubensee d’où partent de très nombreux sentiers de randonnées pour tout niveau avec vue sur les quatre milles des Alpes valaisannes et bernoises. On peut même y faire du catamaran !

Les bains stars

Au total 30 bains thermaux sont accessibles à Loèche-les-Bains, dont quatre publics. En plus des piscines thermales du Centre Reha (clinique de rééducation) et du Volkheilbad (eau non filtrée), ce sont surtout le Burgerbad (ou Bains de la Bourgeoisie) et le Lindner Alpentherme qui se disputent les faveurs des touristes.

Le premier est la plus grande infrastructure thermale des Alpes avec 10 bassins et une eau entre 28 et 43°. Au choix : piscine de plein air, piscine couverte, buses de massage, bains à remous, douches-cascades, grotte à vapeur, bain vitalité, parcours Kneip, mais aussi un bassin sportif, des gigantesques toboggans et des pataugeoires. On a aimé la grande variété des bassins, l’ambiance simple et familiale et les prix accessibles, mais on aurait aimé que le fléchage des différentes zones soit plus efficace.

Renseignements sur www.burgerbad.ch

Le Lindner Alpentherme, lui, offre a choisi un positionnement plus haut de gamme. En plus de deux piscines thermales (une à l’intérieur, l’autre à l’extérieur), le centre veut surtout apparaître comme un temple du wellness avec une multitude de soins et un bain romano-irlandais original (un rituel de 2 heures avec onze étapes qui alternent chaud et froid). On a aimé la décoration et l’espace sauna (naturiste) de 300m2 reconstitué sous la forme d’un village de montagne valaisan en pierre de schiste et en bois. Les différents saunas (sanarium aux herbes à 70°, sauna avec vapeur à 90°, bain de vapeur à 48°, bain sur pierre à 40°) apparaissent tels des petits chalets au milieu de la place avec un moulin, une fontaine et une auberge. En revanche on trouve l’entrée du complexe (passage par une galerie commerciale bling bling) beaucoup moins réussie...

Renseignements sur www.alpentherme.ch

Le sentier des sources

En plus de ces infrastructures, les autorités ont aménagé en 2003 un sentier des sources thermales, le premier de Suisse, avec 9 panneaux d’informations disposés à travers le village sur un parcours de 3km. L’occasion de se balader pendant presque deux heures en se documentant sur l’histoire des sources, leurs particularités, leurs effets médicaux, sur la géologie de Loèche-les-Bains et sur l’importance de cette richesse liquide dans le développement de la station. L’itinéraire n’est pas toujours bien indiqué, mais la fin du sentier offre un spectacle unique puisqu’il se termine à proximité des gorges de la Dala où une imposante passerelle a été installée en 2004.
A 4m au-dessus du vide, on peut admirer pendant 600m la force des flots en rut et la couleur rouille des parois rocheuses (due à la forte teneur en fer) jusqu’à une cascade haute de 35m accessible par un pont suspendu de 21m. Les âmes sensibles, et ceux qui ont le vertige, s’abstiendront et prendront le chemin parallèle (certes moins beau, mais sur terre !) pour voir la chute d’eau car la passerelle est vraiment très, très impressionnante !

Le sentier et le chemin des sources thermales sont ouverts de juin à octobre (selon les conditions météorologiques), et on les doit à la Confrérie des sources thermales, créée le 3 03 du 3ème millénaire l’après-midi à 3h ! Derrière ce mystère se cache en fait une association qui se bat pour assurer la conservation et la mise en valeur des sources thermales de Loèche-les-Bains.

Les petits plus

Parce qu’il faut se différencier des stations thermales concurrentes et qu’il faut sans cesse trouver des nouveautés, le Bugerbad et le Lindner Alpentherme offrent aussi ponctuellement des activités aquatiques un peu particulières. Citons au Bugerbad une séance nocturne Aquamystica (jeux de lumière, de sons et de nuages de vapeur avec amuse-bouche et boissons) tous les mois à la nouvelle lune le sixième jour de la semaine et un petit-déjeuner au champagne un dimanche par mois. Le Lindner Alpentherme se distingue, lui, en proposant une nuit romano-irlandaise certains vendredis (bains rituels comme au temps de la Rome antique), un bain au clair de lune le premier samedi du mois et du cinéma dans la piscine en novembre. Et les deux établissements proposent des visites des installations techniques le premier jeudi du mois. Vous pensez que ce n’est pas sexy ? Détrompez-vous car l’envers du décor est tout aussi intéressant. La plongée insolite dans les entrailles des établissements, au coeur de kilomètres de tuyaux, échangeurs de chaleur et autre pompes à chaleur géothermiques, est fascinante. Et indispensable pour comprendre que l’eau thermale chaude est aussi un fournisseur d’énergie qui permet d’économiser des combustibles fossiles et de réduire les émissions de CO2.

Crédit photo : Leukerbad Tourismus

Renseignements sur Loèche-les-bains : Leukerbad Tourismus www.leukerbad.ch

Renseignements sur le canton du Valais : Valais Tourisme www.valais.ch

Renseignements sur la Suisse : Suisse Tourisme www.suisse.com

A noter que l’année 2012 a été décrétée "année de l’eau" par Suisse Tourisme avec une campagne promotionnelle estivale parrainée par deux nouveaux champions olympiques : les nageurs français Camille Muffat et Yannick Agnel qui se sont entraînés en Suisse avant de se rendre à Londres.


Y aller

- Paris-Loèche avec TGV Lyria : aller le vendredi à 15h57 et le samedi à 7h57, retour le samedi (à 10h30 et 16h26)

- Sinon Paris-Lausanne avec TGV Lyria : 4 trains quotidiens avec un départ à 7h57, 11h57, 15h57 et 17h57 et un départ supplémentaire le dimanche à 13h57. Tarifs à partir de 25€ l’aller simple en 2nde classe en Tarif Piccolissimo et à partir de 132€ l’aller et retour en 2nde classe avec la nuit du samedi au dimanche obligatoire en Tarif Loisir 2. Renseignements sur www.tgv-lyria.com

Puis Lausanne-Loèche en train et Loèche-les-bains en bus. Renseignements sur www.cff.ch/france

Cette deuxième option est un peu longue mais les transports publics suisses sont excellents, propres et ponctuels. Et les paysages traversés magnifiques ! L’accès est facilité si vous achetez le Swiss Pass valable pour 4, 8, 15, 22 ou 30 jours valable sur tous les transports publics (train, car, bateau, trajets urbains, itinéraires panoramiques) qui, de plus, vous offre des réductions sur des musées, des excursions et des remontées mécaniques. Renseignements sur www.swisstravelsystem.ch

vendredi 10 août 2012, par laura
imprimer article  Autres articles de laura | Mots-clés |

Sur le thème : Suisse

"Neige & plus" : le nouveau forfait printanier de Gstaad le 1er mars 2016:
L’office de tourisme de Gstaad a lancé une offre baptisée « Neige et plus » pour profiter du ski de printemps. Elle permet de profiter de séjours de 4 ou 7 nuits en demi-pension dans l’un des 18 hôtels (...)

Les nouveautés suisses de la saison hivernale le 23 novembre 2015:
Après une saison estivale stable et une première place obtenue dans le classement des meilleurs lieux pour aller skier (étude Best Ski Resorts 2014), la Suisse est prête pour l’hiver ! La clientèle (...)

Saanen fait peau neuve le 16 septembre 2015:
Saanen, commune à laquelle appartient Gstaad, fait partie des plus beaux et authentiques villages de chalets de l’Oberland bernois. Une phase complète de transformation et de développement, débutée (...)

Suisse Tourisme a lancé la « route 66 » helvétique le 6 juillet 2015:
La Suisse offre des paysages exceptionnels et des attractions touristiques rares, toutes proches les unes des autres. Pour faciliter la découverte de ces sites, Suisse Tourisme a créé Le Grand Tour (...)

TGV Lyria : jusqu’à - 60% pour les jeunes pour découvrir la Suisse le 2 décembre 2014:
Jusqu’au 31 décembre, Lyria propose aux jeunes détenteurs d’une carte "12-25", ainsi qu’aux jeunes de 12-28 ans possédant la carte "Jeune", une réduction jusqu’à - 60% au départ de Paris vers Bâle - (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 110

Réagir à cet article

forum

Pour commenter cet article, merci de vous enregistrer. Indiquez ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

youvox
Add to Netvibes Subscribe in NewsGator Online
   

http://www.voyage.youvox.fr est motorisé par spip 3.0.17 [21515]. créations de sites internet Rizom